Femmes et argent

Les femmes et l’argent; amour ou haine!

Image by luxstorm from Pixabay

Encore aujourd’hui, plus de femmes sont à la tête d’une famille monoparentale que d’hommes. Au Québec, en 2016 ce pourcentage était de 74,2 % selon l’étude Quelques constats sur la monoparentalité au Québec[1] du Conseil du statut de la femme. L’autonomie financière des femmes est plus fragile, précaire malgré le fait que de plus en plus de femmes occupent des postes décisionnels, donc en théorie gagnant de meilleurs salaires, il n’en reste pas moins qu’encore beaucoup de femmes vivent avec un revenu très bas.

Ah oui, elles ont un avantage sur les hommes, elles vivent plus longtemps qu’eux, sauf en 2019, encore, les femmes gagnent moins que ces derniers. Alors, il leur faut avoir davantage d’argent pour leur retraite, qui devrait, ceci étant dit, être plus longue que celle des hommes.

Pourquoi dans ce cas peu de femmes s’intéressent  la planification financière? Ont-elles une éducation financière suffisante? Oui, elles aiment dépenser, quand elles le peuvent, mais est-ce que leur intérêt envers l’argent s’arrête là? Que comprennent-elles du système financier? Longtemps les hommes donnaient une somme d’argent à leur femme pour répondre aux besoins de la famille, oui elles ont souvent calculé, coupé, se sont oubliées afin de faire avec ce qu’elles avaient, mais les « vraies » dépenses; achat de maison ou auto, investissements c’étaient pour les hommes, c’étaient eux qui « connaissaient ça ».

La conférencière Annamaria Lusardi, directrice du centre de littératie financière au Collège Dartmouth, aux États-Unis, a expliqué que les femmes qui n’ont pas les connaissances requises pour prendre de bonnes décisions financières étaient particulièrement vulnérables; pourtant, ces femmes jouent un rôle important dans le secteur financier à titre de consommatrices et de gestionnaires du budget des ménages. En moyenne, les femmes vivent plus longtemps que les hommes et elles ont une vie active professionnelle plus courte et moins suivie que celle des hommes. Les femmes risquent donc de se retrouver dans de mauvaises conditions sur le plan financier, a déclaré Mme Lusardi, en ajoutant que, dans bien des cas, le divorce ou le décès de leur conjoint les entraînait dans un état de pauvreté[2].

Selon le Bulletin de la prospérité du Conseil du patronat du Québec (CPQ), les adultes québécois sont moins compétents en littératie et en numératie que la moyenne des habitants de l’OCDE. Ouf, pas fort pour une province qui se dit développée.

Des solutions?

Une option proposée par le CPQ est de fournir des formations en finances personnelles dans les entreprises afin que les employés aient de meilleures connaissances et puissent mieux gérer leur budget. Aussi, il faut saluer les programmes d’éducation financière qui voient le jour sous différentes formes. Pensons au Concours On parle argent dans ma classe de l’AMF qui propose aux enseignants, dès le primaire, d’intégrer des questions d’argent dans leur contenu ou à tous les carrefours jeunesses-emploi qui offre le programme Mes finances, mes choix afin d’aider les jeunes à prendre de bonnes décisions financières.

Nous vous invitons également à consulter notre Guide de survie Femmes et Argent  qui a été lauréat du Prix Égalité 2015 du Secrétariat à la condition féminine

Une chose est certaine, une bonne santé financière concerne tout le monde femme ou homme et vaut mieux commencer à s’y intéresser tôt pour ne pas être trop surpris si un pépin survient ou pour mener une retraite digne de ce nom.

 

 

[1] https://www.csf.gouv.qc.ca/wp-content/uploads/constats-monoparentalite-qc.pdf

[2] https://www.canada.ca/fr/agence-consommation-matiere-financiere/programmes/recherche/avenir-education-financiere.html#toc13

 

Autres références :

OCDE: L’Organisation de coopération et de développement économique

CPQ : Conseil du patronat du Québec

https://www.moneta.ch/education-financiere

https://www.lapresse.ca/affaires/finances-personnelles/201603/02/01-4956435-stimuler-la-productivite-par-leducation-financiere.php

Commentaires?